Le Triple C de chez Hitachi affiche des performances EER et COP respectivement de 3,81 et 4,47. De quoi diviser par trois la consommation électrique.

Adapté aux maisons comme aux appartements, le premier chauffe-eau thermodynamique multizone Triple C de chez Hitachi offre, en quelques minutes, une température confortable en chauffage comme en rafraîchissement et couvre facilement les besoins en eau chaude de toute une famille. Discret, celui-ci diffuse avec douceur et en silence la chaleur ou la fraîcheur dans le logement. En faisant disparaître convecteurs ou radiateurs au bas des murs, il fait aussi gagner de l’espace. Le tout en divisant au minimum par trois la consommation d’électricité, dans des conditions de fonctionnement nominales, grâce aux performances EER (Energy Efficiency Ratio) et COP (coefficient de performance) certifiées qui, selon le constructeur, vont respectivement jusqu’à 3,81 et 4,47.

 

Pilotage sur smartphone

Deux volumes ballons sont proposés. Le premier est de 190 l pour un temps de chauffe de 2 h 10 contre 2 h 55 pour le volume de 270 l du second. Grâce à son groupe extérieur multizone, Triple C permet, en fonction de l’habitat, de raccorder jusqu’à quatre unités intérieures. A commencer par les consoles Shirokuma dont la fonction Extended augmente la portée de l’air brassé pour s’adapter aux pièces de grand volume, notamment de grande longueur. Ces consoles disposent de pieds amovibles qui facilitent leur intégration aux décors. Viennent ensuite les unités murales Takaiet Mokai. Leur détecteur de présence baisse de 1 °C le point de consigne vingt minutes après le départ des occupants, et de 1 °C supplémentaire après 40 minutes. Soit 7 % d’économies d’énergie par degré décalé. Enfin, le constructeur propose l’app Hi-Kumo pour piloter l’installation à distance sur smartphone.

 

Erick Haehnsen


Légende photo :
Le
Triple C offre, en quelques minutes, une température confortable tout en couvrant facilement les besoins en eau chaude.
© Hitachi