Simplifier l’isolation phonique

552

Avec la démarche Isophonic, Isover recourt à trois produits isolants accompagnés de leurs accessoires ainsi qu’à un outil de diagnostic et de simulation. Objectif : résoudre la majorité de problèmes d’isolation phonique.

Le bruit est un véritable fléau sociétal. En effet, 82 % des Français s’inquiètent des nuisances sonores, selon un sondage Ifop. Et, dans un baromètre Ipsos, 34 % des Français considèrent la mauvaise isolation acoustique dans les logements comme une plaie. Par ailleurs, les nuisances sonores ont un impact avéré sur la santé, provoquant troubles du sommeil, stress, irritabilité, fatigue, perte d’acuité auditive… Qui plus est, trois Français sur dix ont déjà vécu des tensions avec leurs voisins pour des problèmes liés au bruit.

 

Avec trois produits et leurs accessoires, il devient possible d’isoler tous les bruits en fonction de la destination de la pièce.

 

Trois produits accompagnés de leurs accessoires

Avec seulement trois produits isolants accompagnés de leurs accessoires, l’industriel offre une large variété de combinaisons capables de répondre à un grand nombre de problématiques d’isolation phonique dans l’habitat. Par exemple, sous un plancher bois ou béton, les bruits provenant de l’étage supérieur sont particulièrement gênants : bruits aériens (TV, routes…), bruits de pas, objets qui tombent… A cet égard, la laine de verre Isoconfort et la nouvelle suspente acoustique antivibrations Intégra2 Phonic qui contribue à fixer un faux-plafond permettent d’atténuer fortement à la fois les bruits aériens et les bruits de choc. Côté murs d’intérieur, de façade ou de cloison, le doublage Optima associé à la laine de verre GR 32 assurent une isolation thermique et acoustique performante. Quant aux sols, c’est la solution Isosol qui permettra de préserver les oreilles des voisins du dessous lorsque des objets tombent au sol.

Outils de diagnostic et de simulation

Dans la foulée, l’industriel a développé Mon Diag’phonic qui permet d’identifier les sources et typologies de bruit et de proposer des solutions d’isolation adaptées. Cet outil traite la totalité des situations : les bruits qui viennent de chez les voisins, les bruits provenant directement de chez soi ou de l’extérieur. Une fois la configuration du logement choisie, cet outil propose, via un simulateur audio intégré (252 bruits différents), de se rendre compte des gains acoustiques possibles avant et après la mise en œuvre des solutions d’isolation en fonction du degré croissant d’exigence d’isolation de l’occupant. En quelques clics, on peut comparer l’isolation actuelle d’une pièce et celle qui est souhaitée.

© Erick Haehnsen / Agence TCA

© Isover