Tandis que le nombre de bâtiments végétalisés ne cesse de prendre de l’ampleur, l’Agence Qualité Construction (AQC) a publié un guide comportant douze enseignements pour assurer une bonne végétalisation du bâti existant. Un guide réalisé eu égard à la récurrence des constats effectués dans le cadre du dispositif REX bâtiments performants, mis en place par l’AQC.

L’Agence Qualité Construction (AQC) a publié un guide présentant douze enseignements clefs issus de retours d’expériences, afin de végétaliser le bâti existant “Le couvert végétal ne répond pas aux mêmes règles de mise en œuvre et d’entretien que les matériaux habituels de construction. Il est désolidarisé mécaniquement de la couche d’étanchéité quel que soit le type du bâtiment”, explique l’AQC, qui rappelle également que “les plantes suivent un cycle naturel, meurent et se régénèrent. Le maître d’ouvrage doit s’attendre à ce que son installation ne soit pas immédiatement luxuriante, et qu’elle ne demeurera pas verdoyante en permanence”. L’agence présente les douze enseignements en trois temps : la conception, la mise en œuvre et l’entretien.