D’abord, l’U2P salue le maintien d’un système de retraites par répartition dans lequel les actifs cotisent pour la retraite de leurs aînés. En outre, elle constate qu’il n’est (heureusement) pas prévu d’accroître le niveau des cotisations des employeurs.

Ensuite, l’U2P estime que le système proposé devrait apporter plus d’équité et de simplicité.

L’U2P accueille surtout avec satisfaction la volonté du Gouvernement de garantir aux travailleurs indépendants les mêmes droits à la retraite que les autres actifs, ce que le document traduit en ces termes : « Dans le système universel, les travailleurs indépendants bénéficieront d’un régime de cotisations adapté afin de ne pas bouleverser les équilibres économiques de leur activité. A cotisation égale, ils auront le même nombre de points. »

Alain Griset, président de l’U2P : « Je tiens d’abord à saluer la méthode de concertation utilisée dans la préparation de cette réforme. A ce stade, nous pouvons considérer que l’U2P a été entendue et que la réforme ne devrait pas léser les travailleurs indépendants même si le passage à trois fois le plafond de la Sécurité sociale soulève de nombreuses questions. Nous resterons extrêmement vigilants, sachant que cette réforme conduit à supprimer les régimes de retraite complémentaire et que se pose la question de l’affectation de leurs réserves. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom