La Capeb lance, en partenariat avec plusieurs actionnaires, la première plateforme Web de mise en relation des artisans du bâtiment avec leurs futurs clients jusqu’à l’achèvement des travaux. Développée par et pour les artisans du bâtiment, 360travaux® compte déjà plusieurs milliers d’artisans inscrits et souhaite fédérer une large communauté. Afin de l’accompagner dans ce projet, la Capeb s’est associée avec différents partenaires (Covea, EDE, Siagi, Orcab et la Coop 3.0) et a reçu le soutien du Plan d’investissement pour l’avenir (PIA).

A l’heure de l’économie collaborative et des changements d’usages liés au développement des nouvelles technologies, la Capeb a initié un projet visant à faciliter la vie des entreprises artisanales dans leurs démarches commerciales. 360travaux®, rassemble tout le réseau d’artisans mobilisés en une seule et même marketplace afin de leur offrir une présence sur Internet et de les accompagner tout au long de leurs projets. Développée pour être au plus près des besoins des entreprises artisanales du bâtiment, qui jusqu’alors ne se retrouvaient pas dans les offres qui leur étaient proposées (frais d’inscription, absence de retour sur investissement, devis à l’infini, etc.), la plateforme améliore la mise en relation, la qualification du client et permet d’asseoir la notoriété et le référencement de ces entreprises : l’objectif de cette plateforme indépendante est bel et bien de contribuer à développer le chiffre d’affaires des artisans.

Gratuite et sans abonnement

La démarche en ligne pour les artisans est simple et gratuite, et sans abonnement. Une commission est évaluée à la facturation par un taux variable selon les montants de travaux. Afin d’optimiser le taux de signature, les projets sont qualifiés en amont par un service de relation client et deux entreprises au maximum sont sélectionnées. Ce service de proximité permettra également de conseiller le client dans son projet, notamment au sujet des travaux de rénovation énergétique.

L’artisan est en charge d’envoyer un devis aux clients et d’effectuer la réception des travaux, puis de facturer directement. La plateforme se charge de relancer les clients et de l’encaissement, ce qui permet d’optimiser la relation client et la bonne réalisation des fins de travaux.

Un panel de services au bénéfice des artisans et des clients

Les demandes d’évolution en matière de service sont de plus en plus prégnantes dans l’économie de la construction, à la fois pour les clients et pour les artisans. Ainsi, 360travaux® propose plusieurs services permettant de faciliter la mise en relation : la prise de rendez-vous par SMS, le suivi de factures allégeant les tâches administratives, la proposition de médiation à l’amiable en cas de difficultés, un agenda électronique et des conseils financiers et commerciaux. La plateforme apporte également un service “360 matos” afin de favoriser les échanges de matériel entre artisans.

Rejoindre la communauté d’artisans sur www.360travaux.com

La plateforme, ouverte à l’ensemble des entreprises du bâtiment, sera accessible aux clients particuliers dès le printemps 2019. Les artisans souhaitant rejoindre 360travaux® doivent répondre à plusieurs types de conditions, notamment d’ordre administratif et relevant des compétences de l’entreprise. Ainsi l’entreprise doit par exemple être inscrite au répertoire des métiers ou au registre du commerce et être à jour de ses assurances et cotisations sociales. Elle doit également pouvoir justifier de ses compétences par tous moyens dont elle dispose : diplômes, expériences, formations ou références de chantier.

La plateforme demande à l’artisan de signer une charte d’engagement client qui indique notamment que les entreprises travaillent sérieusement (établir des devis clairs et détaillés, respecter les délais, respecter les normes…), gage de confiance pour le client

Pour rejoindre 360travaux®

Pour rejoindre 360travaux®, l’artisan est amené à répondre à plusieurs questions afin de paramétrer son profil, puis il lui sera demandé de communiquer :

  1. une présentation de l’entreprise : logo de l’entreprise, photo de chantier, photo de l’artisan ;
  2. deux références clients pour permettre de rassurer le futur client ;
  3. l’attestation d’assurance (si l’artisan est qualifié Qualibat, ce n’est pas nécessaire) ;
  4. le détail de ses spécificités métiers.

® Capeb

Pour Patrick Liébus, président de la Capeb : « Notre grand outil, c’est nous, c’est notre force ! C’est de nous regrouper, proposer des offres innovantes à nos clients tout en préservant nos valeurs de proximité, nos valeurs artisanales, valeurs que nous connaissons et défendons depuis toujours. Notre secteur a su tisser cette confiance avec ses clients, nous souhaitons aujourd’hui qu’elle soit le maître mot de ce projet ! »

Guillaume de Maussion, président de la plateforme 360travaux® : « En quelques années, on est passé d’un annuaire type PagesJaunes à une multitude de comparateurs de devis. C’est intéressant, mais le prix seul ne répond pas à la question du client “Qui choisir ?”. Commencer par garantir la confiance dans son choix est un préalable. C’est la mission de 360travaux®. »

Xavier Ducurtil, directeur marketing stratégique de Covea : « Notre force, chez Covea, c’est d’avoir douze millions de clients. Nous avons construit une plateforme de service et nous cherchons des artisans de confiance. C’est pour cela que nous, votre partenaire historique, sommes là : nous avons été convaincus rapidement par ce projet solide et pérenne. Notre soutien est fort, y compris au Comex de Covea. Mais nous serons des partenaires très exigeants. L’éco-système de ce pacte d’actionnaires est solide, malin, simple et direct en affaire. »

Michel Cottet, directeur général de la Siagi : « Nous croyons beaucoup en cette plateforme. Elle va contribuer de façon exemplaire au développement économique de la filière auquel nous participons activement à travers notre métier de garant financier. »

 Myriam Maestroni, présidente de Economie d’énergie : « Ma voix s’ajoute à la satisfaction générale. Ce travail de réflexion a su mûrir avec les évolutions économiques et climatiques. Je pense que les affaires se font, car elles sont dans un bon contexte général. On est tous victimes des mauvaises plateformes, la nôtre sera différente. N’oublions pas non plus que le secteur de l’économie d’énergie est aussi facteur de croissance pour les entreprises. »

Joël Schoenher, administrateur artisan de l’Orcab : « L’Orcab est heureuse de s’associer à ce projet coopératif. En amont, j’avais rencontré la Capeb et des potentiels de synergie sont apparus immédiatement. Nous nous sommes inscrits très vite dans une logique de partage. Nous serons aussi exigeants sur les valeurs, car c’est la qualité qui fera la différence face aux avalanches de plateformes. Si nous sommes garants de la qualité, nous le sommes alors de notre réussite. »

Frédéric Faugeroux, président de la Coop 3.0 : « Pour relever le défi de la transition numérique et faire face au développement des VRP alimentés par les sites d’intermédiation, les artisans du bâtiment devaient créer un outil préservant la confiance du particulier et remettant au centre du projet la qualité du travail et le confort des logements. Aujourd’hui, presque aucun site Web ne prend en considération les besoins et les priorités des entreprises. 360travaux® prend en compte l’avis et la voix de ses artisans utilisateurs par le biais de la Coop 3.0 dont je suis le président. Grâce à cette coopération, notre plateforme répond aux valeurs de l’artisanat du bâtiment et permet de trouver un artisan de proximité et qualifié, même en passant par Internet. »