A trois semaines des journées professionnelles de la construction, qui auront lieu à Nice le 11 et 12 avril 2019, l’Union nationale artisanale (Una) serrurerie-métallerie de la Capeb a fait un point sur l’actualité de sa filière.

Lors d’un point presse, le président de l’Union nationale artisanale (Una) des serruriers-métalliers Gilbert Olivet a fait un point sur les différentes actualités de son secteur, à commencer par la question de la formation, des compétences et certifications professionnelles. Gilbert Olivet a déploré la méconnaissance des métiers de sa filière et le manque de professeurs qualifiés. Pour y remédier, après plus de trois ans de travaux avec les professionnels, l’UNA a obtenu en 2016 la création d’une certification professionnelle, le CQP Fabricant Installateur d’ouvrages métalliques du bâtiment, facilitant l’insertion des nouveaux professionnels.  Sa mise en œuvre dans le cadre d’un dispositif très innovant en matière de formation dans l’entreprise artisanale en situation de travail (en atelier et/ou sur chantier) a fait l’objet d’une expérimentation menée en Occitanie dans deux entreprises de serrurerie-métallerie auprès de trois de leurs salariés.  Ceux-ci ont obtenu leur diplôme de CQP en octobre dernier. La réforme de la formation et de l’apprentissage a prévu d’offrir cette opportunité à toutes les entreprises artisanales du bâtiment dès cette année. La CAPEB salue cette perspective qu’elle revendique en Assemblée Générale depuis 2016.  Le bilan de ces travaux de la CAPEB et de l’UNA sera ainsi présenté aux délégués lors de ces journées de Nice.

Sécurité et valorisation de l’offre

Autre fer au feu pour l’UNA : la sécurité et la santé des travailleurs. Lors des Journées professionnelles de la construction (JPC), l’OPPBTP présentera les résultats de l’étude, qu’elle mène depuis les JPC de 2017, sur les risques des métiers de serrurerie-métallerie et sur les améliorations des conditions de travail. Concrètement, il s’agit d’une étude  qui consiste à étudier une situation de travail de référence du métier puis de mettre en évidence les risques professionnels du métier et d’en améliorer les conditions de travail. L’étude a débuté par une étude exploratoire pour cibler l’activité de travail à analyser, à savoir : la réalisation d’un portail ou d’un garde-corps en atelier, puis s’est poursuivie en 2018 par l’observation de trois entreprises volontaires afin de mettre en évidence les problématiques du métier sur plusieurs angles (organisation, environnement de travail, activités physiques, …). Concernant les excès lors des interventions d’urgence : “Nos artisans ont du mal à valoriser leurs offres, il y a des abus que nous devons dénoncer”, souligne le président de l’Una serrurerie-métallerie, fustigeant les escrocs qui sévissent dans le secteur. Pour y pallier, différents outils ont été déployés pour accompagner les entreprises souhaitant se développer sur de nouveaux marchés, comme le dépannage. Des fiches pratiques, disponibles gratuitement pour les adhérents, permettent aux artisans d’afficher leur proximité et la qualité de leur travail. Enfin, la plateforme 360travaux.com constitue un outil complémentaire permettant aux serruriers-métalliers de proposer et de valoriser leurs services via une plateforme numérique, créée par des artisans. Ainsi, les entreprises de serrurerie disposeront à la fois des outils organisationnels et commerciaux pour se développer sur différents canaux de distribution (bouche à oreilles, internet, …).

© Capeb