En signant une convention ayant pour objet le développement de la charte “Artisan engagé Déchets“, les trois partenaires entendent améliorer et rendre visibles les bonnes pratiques de gestion des déchets de chantier.

Ce partenariat témoigne d’une volonté des fédérations d’accompagner leurs adhérents vers un accroissement majeur du tri des déchets sur chantier et de leur traitement. Le secteur du bâtiment génère 42 millions de tonnes de déchets par an et cette initiative commune entend favoriser les bonnes pratiques, et ainsi limiter les impacts environnementaux de ce secteur.

La signature de cette convention tripartite pour le développement du site “Artisan engagé Déchets” illustre également le déploiement d’échanges fructueux entre les fédérations et leurs adhérents respectifs. Et cette collaboration permet une meilleure connaissance des spécificités et contraintes des métiers de chacun afin de continuer à développer et proposer les solutions les plus adaptées.

Dialogue et information pour promouvoir les bonnes pratiques

Les trois partenaires Capeb, Fnade et Federec BTP travaillent ensemble pour développer des outils d’information et de sensibilisation relatifs à la réglementation et aux bonnes pratiques de gestion des déchets, adaptés et pertinents pour les professionnels du bâtiment. Il s’agit aussi de reconnaître commercialement l’engagement de ces professionnels à mettre en œuvre des bonnes pratiques.

Ainsi, la Capeb va prochainement proposer un site Internet dédié (www.artisansengagesdechets.capeb.com) à l’enregistrement des artisans signataires de la charte. Cet outil mettra aussi à disposition des artisans, acteurs du bâtiment, des actualités sur les déchets. La signature de la charte d’engagement leur donnera de la visibilité auprès de leurs clients sur les engagements pris. La Fnade et Federec BTP apporteront leur expertise technique et structurelle à cette sensibilisation des acteurs de l’artisanat du bâtiment.

La signature de cette convention est l’élément fondateur d’un partenariat sur le long terme pour informer et sensibiliser les professionnels sur les enjeux d’une bonne gestion des déchets et des ressources. Des actions de sensibilisation (réunions thématiques, documents d’information…) seront menées auprès des artisans, notamment au niveau local, et permettront une information permanente en matière de bonnes pratiques sur la gestion des déchets et du tri. Toute entreprise signataire de la charte bénéficiera d’un kit de communication permettant de prouver clairement son engagement, via notamment un argumentaire commercial permettant d’expliquer sa démarche auprès de ses clients.

Pour Patrick Liébus, président de la Capeb : « En tant qu’organisation professionnelle représentative des artisans et petites entreprises du bâtiment, nous avons à cœur d’être moteur dans la gestion des déchets de chantier. La charte “Artisan engagé Déchets” s’inscrit dans notre volonté de soutenir la dynamique cruciale de valorisation des déchets déjà engagée par le secteur. Je me réjouis que cette charte voie le jour, car la bonne gestion des déchets est primordiale et représente un enjeu économique et environnemental majeur. »

Erwan Le Meur, président de Federec BTP, complète : « Nous avons souhaité développer ce partenariat avec la Capeb pour contribuer à rendre visible la bonne gestion des déchets par les entreprises artisanales que nous pouvons constater au travers de la fréquentation de nos déchèteries ou au travers d’autres formes de relations commerciales. Ce partenariat sera également l’occasion d’une meilleure connaissance des spécificités et contraintes des métiers artisanaux qui nous permettra de continuer à développer et proposer les solutions les plus adaptées pour chaque acteur. »

Muriel Olivier, déléguée générale de la Fnade, souligne : « Ce partenariat scelle une belle collaboration entre nos métiers ; nous souhaitons qu’il contribue efficacement à l’atteinte de l’objectif ambitieux de 70 % de recyclage et de valorisation des déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics défini par la loi de transition énergétique. »

Enfin, Jean-Jacques Châtelain, président de l’Union nationale artisanale Peinture-vitrerie-revêtement et responsable des projets RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et déchets de chantier, précise : « Ce partenariat s’inscrit dans la politique professionnelle que conduit la Capeb depuis plusieurs années, en faveur de la promotion de la RSE dans nos entreprises, et ce quel que soit le métier du chef d’entreprise. A titre personnel, mon métier de peintre me permet de traiter et donc de connaître les problématiques du tri de tous les types de matériaux rencontrés sur un chantier. »

© Capeb
De gauche à droite : Erwan Le Meur, président de Federec BTP, Jean-Jacques Châtelain, président de l’Union nationale artisanale Peinture-vitrerie-revêtement en charge du dossier de la responsabilité sociétale des entreprises, Patrick Liébus, président de la Capeb, et Muriel Olivier, déléguée générale de la Fnade.