Les formations aux économies d’énergie dans le bâtiment (FEE Bat) continuent leur progression sur le terrain. Le cap des 10 000 stagiaires a été franchi pour le premier module, consacré aux questions générales de la thermique dans le bâtiment. Le deuxième module, dédié aux outils d’évaluation énergétique, a été suivi par plus de 7 800 stagiaires. Quant au module 3, spécialisé par métier, il atteint les 3 637 formés. La cellule d’animation de ces formations financées dans le cadre des certificats d’économie d’énergie réfléchit à des évolutions susceptibles d’attirer davantage de professionnels. FEE Bat pourrait ainsi s’ouvrir à la construction neuve, aux bâtiments basse consommation voire à énergie positive ainsi qu’aux bâtiments tertiaires. Aucune décision n’a encore été prise. En outre, une campagne de communication pourrait être lancée, d’ici l’été, avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).