Accueil > Actus > Actualités > En France > Vous allez entendre parler de la Capeb...
03/10/2018

Vous allez entendre parler de la Capeb...

A partir du 8 octobre, la Capeb part en campagne pour réaffirmer sa détermination à défendre ceux qu'elle représente et à répondre à leurs besoins. Cette campagne nationale sera déployée à la radio, dans la presse professionnelle et sur les réseaux sociaux...



Vous allez entendre parler de la Capeb...
Patrick Liébus, président de la Capeb : « Nombreux sont les chefs d’entreprise du bâtiment qui partagent un sentiment d’isolement, voire d’abandon. La Capeb, à travers la campagne qu’elle dévoile aujourd’hui, entend rappeler ce qu’ils sont en réalité : des entreprises essentielles à l’économie française, des professionnels au cœur de la société, et qui dynamisent l’ensemble du territoire. Dans le même temps, la Capeb montre une nouvelle image de l’artisan et de son organisation professionnelle, celle de chefs d’entreprise qui se prennent en main pour relever les défis économiques et environnementaux, pour s’approprier la transition digitale et pour défendre tout simplement leur secteur. »
© Capeb

Dans un contexte de crise du syndicalisme en général, la Capeb a souhaité prendre le pouls du secteur qu'elle représente, à travers quatre études, qualitatives et quantitatives, menées auprès des entreprises artisanales du bâtiment avec Anatome et l'Ifop. L'objectif : donner la parole aux entreprises qu'elle représente, comprendre leurs besoins pour in fine mieux répondre à leurs attentes.

Parmi les défis auxquels ils sont confrontés, les chefs d'entreprise interrogés citent l'intensification de la concurrence, et notamment celle qui relève de pratiques déloyales, le poids des normes et des tâches administratives, les multiples formations et certifications obligatoires ou encore la difficulté d'accès aux marchés publics. La révolution numérique, qui facilite la constitution de plateformes et bouleverse les conditions d'exercice du métier, est une autre source d'inquiétude. Selon les conclusions de l'étude, tous partagent la crainte à terme d'une "ubérisation" de la profession et d'une disparition des "vrais" artisans. A cela s'ajoute une conjoncture économique encore incertaine.

« Les artisans du bâtiment se sentent bien seuls, dans un monde perçu comme globalement hostile, dans lequel ni les médias ni les Pouvoirs publics ne les valorisent », résume Samuel Jequier, consultant en opinion publique, spécialiste des sciences politiques (photo ci-dessous).

© Capeb

Toujours selon l'étude Capeb/Anatome/Ifop, les chefs d'entreprise attendent en priorité d'une organisation professionnelle, et donc de la Capeb, des prises de position visibles et offensives dans le débat public (46 %), des services clairement définis (43 %) et des dispositifs leur permettant d'améliorer leur business (35 %).

Une campagne pour réaffirmer l'engagement de la Capeb auprès des entreprises artisanales
Si la Capeb, première organisation patronale de France, bénéficie d'une bonne notoriété et d'une bonne image auprès des entreprises artisanales, son rôle et ses missions restent encore trop méconnus. Quelle est sa mission première ? Pourquoi y adhérer ? Ce sont ces questions que se posent de nombreux chefs d'entreprise aujourd'hui et auxquelles la Capeb souhaite répondre à travers la grande campagne qu'elle a dévoilé le 3 octobre. L'objectif : réaffirmer son rôle et son engagement auprès des entreprises artisanales et les mobiliser à ses côtés. Le message adressé rappelle le rôle de la Capeb à leur égard : « Vous conseiller. Vous accompagner. Vous défendre ».

« Notre organisation professionnelle fait coïncider l'utilité individuelle et l'utilité collective, et promeut un syndicalisme avançant de manière articulée et cohérente sur ses deux jambes. Entre le syndicalisme de services ou le syndicalisme d'idées, je ne choisis pas, je prends les deux et j'appelle cela le syndicalisme de solution », explique Patrick Liébus, président de la Capeb.


La campagne sera déployée en radio, Web et presse à partir du 8 octobre, ainsi que sur les réseaux sociaux. Un Numéro Vert sera mis en place pour permettre aux chefs d'entreprise d'entrer en contact avec la Capeb de leur département.

Carrefour de services pour accompagner le développement des entreprises
La Capeb se veut un véritable carrefour de services pour toutes les entreprises, dans tous les territoires. Elle accompagne les dirigeants sur le terrain partout en France, dans tous les problèmes qu'ils rencontrent : techniques, juridiques, administratifs... Elle est un allié du quotidien, une ressource qui conseille et informe les chefs d'entreprise pour leur permettre de développer leur activité et de se consacrer à ce qu'ils aiment faire : pratiquer leur métier.

© Capeb

« A travers cette campagne, nous voulons dire aux chefs d'entreprise qu'ils ne sont pas seuls pour affronter les épreuves du quotidien. La Capeb les accompagne au plus près des réalités du terrain pour les aider à gérer et à développer leur entreprise. Elle prend le relais quand il le faut, et les défend sans relâche au niveau national, régional et départemental auprès des Pouvoirs publics et des partenaires de la filière. Les artisans ont tous en commun la passion de leur métier, je veux leur dire qu'avec la Capeb à leur côté, ils seront défendus, aidés, entourés et déchargés notamment de toutes les tâches administratives qui entravent l'exercice de cette passion », déclare Patrick Liébus, président de la Capeb.

De nouveaux services seront déployés dans les prochains mois selon une feuille de route ambitieuse. Parmi les priorités figurent la réduction de la fracture numérique, qui touche de nombreuses entreprises, et le développement d'une plateforme numérique.

Lecteurs du Bâtiment Artisanal : dans le prochain numéro que vous allez recevoir, vous trouverez un autocollant se rapportant à cette campagne de communication. La toute première qu'ait initiée la Capeb.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue