Accueil > Actus > Actualités > En France > L'éolien s'essouffle et le solaire rayonne ! 
07/09/2017

L'éolien s'essouffle et le solaire rayonne ! 

Le développement du parc éolien français s'est essouflé au premier semestre 2017, tout comme la production de courant à partir de vent, alors que le solaire rayonne en sortant son épingle du jeu.



L'éolien s'essouffle et le solaire rayonne ! 
© Viessmann

Durant le premier semestre, le parc éolien français atteignait 12,3 gigawatts (GW), avec 519 nouveaux mégawatts (MLW) raccordés au premier semestre, en baisse de 9 % par rapport à la même période de l'an dernier, année record, selon des données publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

La production d'électricité éolienne a, quant à elle, reculé de 7,1 % sur les six premiers mois de l'année, eu égard aux conditions de vents défavorables. Elle a atteint 11,1 térawattheures (TWh) et a représenté 4,5 % de la consommation électrique française, contre 4,8 % au premier semestre 2016.

Le développement du parc solaire photovoltaïque a également régressé avec 233 MW raccordés au réseau, contre 343 MW au premier semestre 2016. Au total, le parc solaire français représentait une puissance de 7,4 GW.

La production est toutefois en nette hausse (+ 10 %) par rapport au premier semestre de 2016 et a couvert 1,7 % de la consommation électrique française, contre 1,5 % l'an dernier.

Rappelons que la France s'est fixé comme objectif de tripler la puissance du parc solaire photovoltaïque d'ici 2023 pour atteindre une fourchette entre 18 200 et 20 200 MW, et entre 21 800 et 26 000 MW pour l'éolien.

Le ministère a également fait l'état des lieux des filières du biogaz et du biométhane (production de gaz et d'électricité à partir de déchets organiques). A la fin du premier semestre, 519 installations produisaient de l'électricité à partir du biogaz en France, soit une puissance installée de 405 MW (+ 15 MW) et 920 gigawattheures produits sur le premier semestre (- 1 %).

35 installations injectaient du biométhane dans les réseaux de gaz (du biogaz épuré pour être compatible avec le gaz naturel transporté dans les réseaux) soit neuf installations de plus que fin de l'an dernier. Elles ont produit 97 GWh (+ 13 %) sur le premier semestre. La France table sur une production de 8 TWh en 2023. 

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue